Se connecter pour vérifier ses messages privés   S'enregistrer   Connexion   FAQ   Rechercher
Les Bitumeurs Index du Forum Les Bitumeurs

15~30/07/06 - Prower, Jef et Régine dans les Alpes

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Bitumeurs Index du Forum -> Sorties RP et Régions Z'Autres
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 26 Juin 2006, 09:39    Sujet du message: 15~30/07/06 - Prower, Jef et Régine dans les Alpes Répondre en citant

Salut les Alpinistes,
 
Bon, vu que y'a pas foultitude de grosses virées cet été, que j'ai pas mon quota de kilomètres, que je bave depuis un bail sur un itinéraire qui m'plait bien, que j'aime bien vot'coin, que j'ai jamais fait une grosse virée loin à l'aventure en solo, j'me lance.
Cet été, je me fait "La Grande Route des Alpes" : de Thonon à Menton, soit 600 km de routes départementales, 68 km de routes nationales (mais pas n'importe laquelle : la route Napoléon !), 16 cols dont 6 à plus de 2000 mètres d'altitude et 15 713 mètres de dénivelés cumulés. Miam !
 
Descente prévue vers le 15 juillet direction Grenoble (chez Tiennot ?). Ensuite, remontée sur Thonon les Bains puis descente (en 2 ou 3 jours) via le Col des Getz, le Col de Colombière, le Col des Aravis, le Col des Saisies, le Cormet de Roselend, le Col de l'Iserand, (p't-être un détour en Italie par le Col du Mont Cenis) le Col de la Croix de Fer, le Col du Télégraphe, le Col du Galibier, le Col du Lautaret, le Col de l'Izoard, le Col de Vars, le Col de la Bonette, le Col de la Cayole, le Col de la Couillole, le Col de Saint Martin, le Col de Turini, le Col de Castillon. Re-miam !
Ensuite, remontée vers Grenoble plus à l'ouest, sans doute avec un crochet par les gorges du Verdon, Gap, Dignes... (plus de détails quand j'aurai fait l'itinéraire)
 
Pas d'impératifs prévus, pas d'hébergements prévus (juste une liste de gites et refuges en poche), rythme "touriste chargé matage de paysage arrèt photo" alternant avec "atomisage de teutons avé les valoches sur le Monster".
Remontée sur Paris le 29/07 dernier délai ou le 26 si la moto réclame sa révision des 30 000km parce que j'aurai abusé sur les détours d'ici là.
 
 
Voila, si y'en a dans les parages pour un bout d'route ensemble, z'ètes les bienviendus.
 
 
Note pour Etienne : J'sais pas encore si je descends en voiture + remorque (pour te confier l'ensemble le temps de ma p'tite boucle) + moto ou en moto seule. Ca dépendra de mon kilométrage restant avant la révision des 30 000km et si ça passe avec l'Ardèchoise dans la foulée ou pas (au pire, j'ai Rdv pour une révis' les 28 et 29/07)
Note pour Coy : Si tu veux qu'Ingrid profite de l'aspi pour la descente sur Grenoble, que ce soit en remorque (j'ai une place de libre) ou en meule, dis-y d'me contacter pas d'soucis.
 
 
PS ; ce message n'est pas un sondage (sur où j'pourrai passer, quand il serait souhaitable que je passe près de chez vous ou bien où me loger), mais juste une information.


Dernière édition par Prowler le 26 Juin 2006, 11:12; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
La Bouillotte
Fonctionnaire Actif


Inscrit le: 19 Mai 2005
Messages: 2720
Localisation: Sympathisant

MessagePosté le: 26 Juin 2006, 09:59    Sujet du message: Répondre en citant

Ahhhh, ça sent bon les vacances !
 
Je suis en Espagne jusqu'au 15/07 puis je rentre à Toulon. Le 18, je mets mes filles dans l'avion à Marseille pour qu'elles continuent leurs vacances  mais à part ça, je serai assez dispo...
 
Donc, si tu es dans le secteur sud (Toulon-Marseille-Digne-Gap, fodra qu'on se fasse un bout de route ensemble !
 
Fo que je te fasse découvrir la Nle 7 entre Fréjus et La Napoule, par le Mt Vinaigre, c'est un régal !
 
Oublie pas de fermer le gaz pour mieux les ouvrir sur la route !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Personne
Le Troll Puéril


Inscrit le: 19 Mai 2005
Messages: 2920
Localisation: Région Sud

MessagePosté le: 26 Juin 2006, 10:05    Sujet du message: Répondre en citant

Tu sais que si tu es dans le coin tu peu dormir à la maison....
 
Bon il faut aimer les chats.....
 
 
 
Personne et Soane

_________________
J'ai un ZX636RRRRRRRRRRR Kawa Vert Kéké Qui Arrache Sa Mémé...
Je me traîne...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Soane
Pas Tomber la Moto


Inscrit le: 04 Juin 2005
Messages: 1629
Localisation: Région Sud

MessagePosté le: 26 Juin 2006, 10:10    Sujet du message: Répondre en citant

heu vu ses RB, à mon avis il va po être dans le coin...
mais en effet...si il est dans le coin...
on lui laissera une petite place entre tatouine et crémousse...;-)
 
soane

_________________
Le doute m'habite...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 26 Juin 2006, 11:11    Sujet du message: Répondre en citant

La Bouillotte a écrit:
Donc, si tu es dans le secteur sud (Toulon-Marseille-Digne-Gap, fodra qu'on se fasse un bout de route ensemble !
 
Je pense ne pas même descendre jusque Menton pour éviter la côte et ces viandes grasses qui rotissent au soleil. A priori, au bas du dernier col, demi-tour droite ou presque et je file vers l'ouest en restant éloigné de la coté d'une bonne cinquantaine de km mini pour rejoindre le Verdon, donc passage au nord de Toulon. J'crois que dans ce que j'avais commencé à regarder de la route, je passait vers Gap et Dignes.
 
La Bouillotte a écrit:
Tu sais que si tu es dans le coin tu peu dormir à la maison....
 
A priori, je ne passerai pas près de chez vous car je descend vers Menton, rejoint le Verdon pour remonter ensuite plein nord. Hors de question d'approcher la cote cette année ; trop de monde. Si j'vais la virée en solo, c'est aussi pour être un peu au calme.
Toute façon, on se voir une semaine après en Ardèche
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Djekler
Fumier d'riche qui roule en BM


Inscrit le: 14 Juin 2005
Messages: 1302
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 26 Juin 2006, 11:56    Sujet du message: Répondre en citant

ça peut p'tetre se faire,  ma princesse sera dans le sud, et je ferai qq allez retours Paris/Aix de mi juillet à mi Aout, vu que je bosse tout l'été les lundis. Les autres jours, je risque d'etre assez libre... et j'ai prévu de profiter de ma solitude pour rouler. Vu que j'ai des freres et soeurs à grenoble et dans le trieve, + une maison au bord de la route napoléon (laffrey - la Mure), il est probable que mes trajectoires recoupent les tiennes.
c'est pas la route la plus directe entre paname et la provence mais si le plaisir est est au rdv...

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Yahoo Messenger MSN Messenger
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 27 Juin 2006, 08:29    Sujet du message: Répondre en citant

David Ordure a écrit:
Donc, je risque d'être la semaine juste avant l'ardéchoise chez moa, Prowlo, tu seras ptête plus là...
Non, la semaine d'après c'est boulot (ou plutot repos suite à 2 semaines de vacances).

 
Jef.ch a écrit:
Maintenant c'est sûr que si un coup de portable nous apprend qu'on a Prowler en visuel Smile , ça peut être sympa...
Je t'envoie nos numéros par MP, au pire un SMS en route t'apprendra où nous en sommes.
Je prends note.
 
Jef.ch a écrit:
Jef-moi-aussi-j'ai-le-moto-mag-spécial-virées,-mais-chut!-dites-rien-à-Collec...
Moi pas, je suis juste tombé sur ce site il y'a quelques temps.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Chebello
L'avaleur de PAM


Inscrit le: 21 Mai 2005
Messages: 2069
Localisation: Région Z'autre

MessagePosté le: 28 Juin 2006, 11:30    Sujet du message: Répondre en citant

Entre le 15 et le 22, on est là.
Pont à Mousson n'est pas sur la route directe vers les Alpes, mais si tu as envie de prendre ton temps, tu peux prévoir une étape ici. A toi de voir.

_________________
Chebello


Daniel, je crois que tu ne devrais pas aller voir le col de Fouchy aujourd'hui.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Glotton
Corbac du forum Ki t'emmerde


Inscrit le: 27 Mai 2005
Messages: 9311

MessagePosté le: 28 Juin 2006, 11:50    Sujet du message: Répondre en citant


Chebello a écrit:
Entre le 15 et le 22, on est là.
Pont à Mousson n'est pas sur la route directe vers les Alpes, mais si tu as envie de prendre ton temps, tu peux prévoir une étape ici. A toi de voir.


à PAM, on y mange très très bien, on y boit pas mal de mirabelle excellente, on y pile le maitre des lieux au billard,
et on y dort très bien aussi, et on a le droit de faire dormir son bolide dans le garage...
....étape plus que conseillée Wink Wink Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ben et son bistroooOOO
Un jour, j'te rappelle


Inscrit le: 11 Juin 2005
Messages: 867
Localisation: Au Paradis

MessagePosté le: 28 Juin 2006, 12:16    Sujet du message: Répondre en citant

Glotton a écrit:

Chebello a écrit:
Entre le 15 et le 22, on est là.
Pont à Mousson n'est pas sur la route directe vers les Alpes, mais si tu as envie de prendre ton temps, tu peux prévoir une étape ici. A toi de voir.


à PAM, on y mange très très bien, on y boit pas mal de mirabelle excellente, on y pile le maitre des lieux au billard,
et on y dort très bien aussi, et on a le droit de faire dormir son bolide dans le garage...
....étape plus que conseillée Wink Wink Wink

 

C'est bien joli tout ça mais est-ce qu'on peut lui piler sa multistradada?

 

C'est juste un sondage pour savoir

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 28 Juin 2006, 13:24    Sujet du message: Répondre en citant

Chebello a écrit:
Pont à Mousson n'est pas sur la route directe vers les Alpes, mais si tu as envie de prendre ton temps, tu peux prévoir une étape ici. A toi de voir.
 
Si j'passe à PAM, à Port-de-Bouc, à Toulon et Marseille, c'est pas 15j de vacances qu'il faut que je prennne, c'est deux mois !
D'te façon, j'sais pas encore comment je descend, alors te dire par où ! 
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Glotton
Corbac du forum Ki t'emmerde


Inscrit le: 27 Mai 2005
Messages: 9311

MessagePosté le: 28 Juin 2006, 13:58    Sujet du message: Répondre en citant

ben et son bistroooOOO a écrit:
C'est bien joli tout ça mais est-ce qu'on peut lui piler sa multistradada?

C'est juste un sondage pour savoir



je pense que c pas impossible...enfin pour moi, c'était proposé, mais jsuis pas un crevard, jvais
pas aller user du multi alors que je profite de l'hospitalité
mais c pas impossible que, réputation aidant, pour toi, cela soit refusé...
mais tu peux essayer MrDuRail Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Glotton
Corbac du forum Ki t'emmerde


Inscrit le: 27 Mai 2005
Messages: 9311

MessagePosté le: 28 Juin 2006, 13:59    Sujet du message: Répondre en citant

Prowler a écrit:
D'te façon, j'sais pas encore comment je descend, alors te dire par où ! 


dfaçon, à 1heure du départ, tu sauras toujours pas si tu pars ou pas...si tu passes par ci ou par là,
si tu prends tes vacances, si tu iras faire pipi ou caca avt ou après être parti, etc...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 28 Juin 2006, 14:49    Sujet du message: Répondre en citant

Glotton a écrit:
dfaçon, à 1heure du départ, tu sauras toujours pas si tu pars ou pas...si tu passes par ci ou par là, si tu prends tes vacances, si tu iras faire pipi ou caca avt ou après être parti, etc...
 
Ezact ! C'est pour ça que c'est des vacances !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Glotton
Corbac du forum Ki t'emmerde


Inscrit le: 27 Mai 2005
Messages: 9311

MessagePosté le: 28 Juin 2006, 16:31    Sujet du message: Répondre en citant


Prowler a écrit:
Glotton a écrit:
dfaçon, à 1heure du départ, tu sauras toujours pas si tu pars ou pas...si tu passes par ci ou par là, si tu prends tes vacances, si tu iras faire pipi ou caca avt ou après être parti, etc...
 
Ezact ! C'est pour ça que c'est des vacances !


Heureusement que tu pars seul, passke ca en serait pas pour celui qui t'accompagnerait !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chebello
L'avaleur de PAM


Inscrit le: 21 Mai 2005
Messages: 2069
Localisation: Région Z'autre

MessagePosté le: 28 Juin 2006, 17:51    Sujet du message: Répondre en citant

Glotton a écrit:

à PAM, on y mange très très bien, on y boit pas mal de mirabelle excellente, on y pile le maitre des lieux au billard,
et on y dort très bien aussi, et on a le droit de faire dormir son bolide dans le garage...
....étape plus que conseillée Wink Wink Wink
 
 
C'est vrai, tout ce que dit le glotton du gîte et du couvert.
Pour la mirabelle, faut quand même faire gaffe, elle est faite pour les gens de chez nous, ceux qui sont dans la force de l'âge avec un cerveau inébranlable.
En revanche,  elle a vite fait de chambouler une tête de parisien qu'a pas l'habitude d'en boire, de brouiller les souvenirs. Parce que pour ce qui est d' avoir pilé  le maître des lieux au billard...

_________________
Chebello


Daniel, je crois que tu ne devrais pas aller voir le col de Fouchy aujourd'hui.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Glotton
Corbac du forum Ki t'emmerde


Inscrit le: 27 Mai 2005
Messages: 9311

MessagePosté le: 28 Juin 2006, 18:11    Sujet du message: Répondre en citant

Chebello a écrit:
C'est vrai, tout ce que dit le glotton du gîte et du couvert.
Pour la mirabelle, faut quand même faire gaffe, elle est faite pour les gens de chez nous, ceux qui sont dans la force de l'âge avec un cerveau inébranlable.
En revanche,  elle a vite fait de chambouler une tête de parisien qu'a pas l'habitude d'en boire, de brouiller les souvenirs. Parce que pour ce qui est d' avoir pilé  le maître des lieux au billard...


apparement, la mauvaise foie se développe bien à PAM
pour rappel, j'ai bu autant de sangria que toi, surement plus de rouge, et tres surement plus de mirabelle
(3 fois du dessert arrosé de mirabelle, et je sais plus combien de verre ensuite...)
donc hein....bon....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bella
Filetage de 17


Inscrit le: 29 Aoû 2005
Messages: 343
Localisation: Sympathisant

MessagePosté le: 29 Juin 2006, 00:22    Sujet du message: Répondre en citant

Mdr !
 
Ce dont je me souviens (entre autre), c'est qu'aucun de nous trois n'a compris la règle du 9 telle qu'elle était écrite.   
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chebello
L'avaleur de PAM


Inscrit le: 21 Mai 2005
Messages: 2069
Localisation: Région Z'autre

MessagePosté le: 30 Juin 2006, 11:59    Sujet du message: Répondre en citant

Le dos va mieux : arrêt de travail, repos, les travaux de l'allée qui n'ont pas avancé cette semaine, le pb a été bien traité.

_________________
Chebello


Daniel, je crois que tu ne devrais pas aller voir le col de Fouchy aujourd'hui.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Glotton
Corbac du forum Ki t'emmerde


Inscrit le: 27 Mai 2005
Messages: 9311

MessagePosté le: 30 Juin 2006, 13:49    Sujet du message: Répondre en citant


Chebello a écrit:
Le dos va mieux : arrêt de travail, repos, les travaux de l'allée qui n'ont pas avancé cette semaine, le pb a été bien traité.



t'emmerde pas Dany : tu mets Raph à la pioche, ca va le former grave
tu mets le chat à la surveillance de ce travailleur
tu mets Pascale à la lecture du bouquin de billard, JUSKA SKELLE KOMPRENNE
et tu te mets dans un hamac sous un arbre, mirabelle a la mano...

voila
jpeux pas dire mieux
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chebello
L'avaleur de PAM


Inscrit le: 21 Mai 2005
Messages: 2069
Localisation: Région Z'autre

MessagePosté le: 01 Juil 2006, 07:43    Sujet du message: Répondre en citant

En ce moment c'est beau, t'as le Raph qui désherbe le talus derrière la maison ( il avait oublié de faire ses devoirs une fois durant l'année scolaire, un truc qu'on ne pardonne pas, chez nous ) et l' Antoine qui désherbe devant ( condamnation à une peine de travaux forcés pour négligences multiples ).
Avoir des enfants, ça a ses bons côtés.

_________________
Chebello


Daniel, je crois que tu ne devrais pas aller voir le col de Fouchy aujourd'hui.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 08 Juil 2006, 19:09    Sujet du message: Répondre en citant

Ayé, j'ai fait mon road-book !
5h de boulot pour le finaliser, le tracer sur la carte et mettre en page proprement un truc lisible sur le Bagster !
 
Départ le 14 ou 15 juillet vers chez Etienne. Retour... quand j'aurai fini (avant le 30 juillet).
Si vous êtes dans les parages à mon passage, passez un coup d'bigo ou retrouvez moi en route.
 
 
img176/515/image14yn.jpg
img433/9519/image24so.jpg
img170/7035/image30fp.jpg
img433/8972/image47nm.jpg
 
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Djekler
Fumier d'riche qui roule en BM


Inscrit le: 14 Juin 2005
Messages: 1302
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 14 Juil 2006, 00:46    Sujet du message: Répondre en citant



merci pour ton RB, je vais m'en inspirer...perso je pars le 18 ou
19...mais de paname et j'ai des refuges soit du coté de la mure soit
dans le trieve...
 
par contre je me tape le trajet en 1 journée aller, une autre retour autour du 29 ou 30...
entre le 19 et 30 je serai dans le trieve en famille....dis moi si tu
pense qu'on peut s'accompagner un peu..., car je ne vois pas tes arrets
nuit dans ton RB...
 
désolé BD, visiblement ça tombe pendant ton Quercy...

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Yahoo Messenger MSN Messenger
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 15 Juil 2006, 08:12    Sujet du message: Répondre en citant

Djekler a écrit:
par contre je me tape le trajet en 1 journée aller, une autre retour autour du 29 ou 30...
entre le 19 et 30 je serai dans le trieve en famille....dis moi si tu
pense qu'on peut s'accompagner un peu..., car je ne vois pas tes arrets
nuit dans ton RB...
 
Pas de problème au contraire pour faire un bout de route ensemble. Pour les arrèts, j'ai rien de prévu. J'ai juste une petite liste de gites, maison d'hotes ou petits hotel et j'improviserai avec, le but étant de pas rouler à la nuit mais de s'arrèter tot et de prendre son temps.
J'improvise !
 
 
Mouaaaaaaah, c'que c'est bon les vacances !!!!
 
Aujourd'hui, balade en Chartreuse ; col du Granié (y'a plus la serveuse, mais quel col !!!!) pis j'sais plus quoi d'autre. En fait, on a fait toutes les routes du Massif sauf une ; à peine le tour du jardin d'Etienne quoi (et à voir comment il tutoie le moindre gravillon et rentre en aveugle dans les courbes, il le connait mieux que sa poche).
Encooooooooooore !!!


Dernière édition par Prowler le 15 Juil 2006, 18:52; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 15 Juil 2006, 18:48    Sujet du message: Répondre en citant

Au programme du jour petite balade tranquille "enroulée vite" de 260km.
Pour commencer la journée, point de vue d'en haut du Col du Chat (une route comme j'aime, en montée, dans les bois, gravillonnée, exposée à l'ouest, bosselée, pas large et sans visibilité... autant dire que j'ai passé Etienne pour faire crapahuter le Monster) ; et ben j'ai chu : quelle idée aussi il m'a pris de vouloir faire demi-tour dans une épingle en cote dans le sens de la descente, juste pour aller m'arrèter à un point de vue que j'avais raté et où je pensais que l'Tiennot allait vouloir me faire m'arrèter (si je m'arrète pas, je vois rien !). Moto posée à l'arrèt dans le sens de la pente (et relevée seul comme un grand, même avec 200kg et les bagages en sus ) : une rayure sur un pot et un bout de levier de frein de cassé (c'est fait pour).

On se laisse pas abattre, direction de suite le col de Leschaux puis la route du Semnoz (où Tiennot s'est décidé à dépassé les 5000tr/min  !!!) pour une p'tite bouffe au sommet (pareil qu'à l'Alpine). Redescente sur Annecy pour un arrèt mécanique au Ducati Store (et serrage de louche à JM de Planete-Ducati) : changement de levier, réhausse du régime de ralenti (un peu bas en alti) et graissage du cable de frein moteur... euh non, de gaaaaz !
Le tour d'Annecy par le nord, Thones, le col d'Aravis pour un dernier verre avec Etienne, puis le col des Saisies où quelques gouttes nous on incité à mettre un peu plus de gaz pour rentrer se mettre à l'abris . Séparation d'avec 'Tienne en bas de Mollies Soulaz où on avait logé à l'Alpine l'an dernier, au gite chez Sébastien.

Une p'tit blanche du Mt Blanc  (dans les nuages ce soir), une douche et j'attends le repas en compagnie d'une bande de randonneurs (des sportifs, des fous !).
 
Demain, remontée du Col des Saisie et du Col d'Aravis puis direction Thonon les Bains pour de nouvelles aWeeeentures !!!
 
PS : merci Etienne !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
748R
Clef Dynamométrique


Inscrit le: 16 Avr 2005
Messages: 9892
Localisation: Région Sud

MessagePosté le: 15 Juil 2006, 19:14    Sujet du message: Répondre en citant

 
Bonnes vacances, Prolo, ça semble bien parti !
 
Et merci de nous raconter  .

_________________
748R
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 25 Juil 2006, 17:32    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, à mon tour de faire un résumé de ce long périple il me semble !
 
Vendredi 14 juillet : vacances !!!!! Tombé du lit presque à l’aube (enfin, pour un jour de vacances, c’est l’aube !), la voiture est chargée, la remorque attelée et la moto sanglée, en route vers Grenoble !
13h30, arrivée chez Etienne sans encombre et sans bouchons ! On décharge la moto, on bouffe et… on va rouler : moi qui croyais qu’Etienne ne voulait pas rouler tout le WE ! « Oui mais juste une p’tite balade », qu’il me dit !
Direction donc la massif de la Chartreuse, son grand jardin pour 125km de décrassage (light, sans bagages). Un petit arrêt en haut du Granier, la descente sur Chambéry, puis remontée au sommet par l’autre versant, « tranquille », en enroulant paisiblement sur le couple et sans taper dans les freins, mais avec des traj’ et suffisamment d’angle pour remonter sur un groupes de locaux en hypersports au loin. Re-descente par les gorges ; « T’attaquais là ? » « Ben non, r’garde, mon gommard il est même pas bouloché ! »




Retour à la maison avant l’orage, puis barbecue (pleuvra, pleuvra pas ?). Une bonne nuit de sommeil au frais de l’altitude (1000m) par là dessus car c’est le lendemain que les choses sérieuses commencent !
 
 
Samedi 15 juillet :
Cette fois, on charge les bagages, direction, le nord des Alpes.


Mon road-book initial ayant été partiellement emprunté le veille, Etienne improvise un petit variante. On monte donc plein nord vers le Lac d’Aiguebelette qu’on contourne par l’est « Tiens, on a rien consommé d’puis hier dis donc !»
On file à nouveau vers le nord pour ensuite aborder le col du Chat qui offre une suberbe vue sur Aix et le Lac du Bourget : la montée est ombragée, bosselée, gravillonnée, sinueuse et parsemée d’épingles. Tout comme j’aime en fait ! Je me permet donc de déposer Etienne et son Multi et de filer en tête. Etonnant qu’il ne suive pas avec une telle machine, ce n’est plus sa ST3 ! Bref, je tartine gentiment, virevolte d’une bosse à une épingle, esquive une plaque de gravillons ou deux et passe soudainement un promontoire qui doit offrir un joli point de vue : à tous les coups, Etienne va vouloir s’y poser : Hiiiii !!! De bout sur les freins, trop tard, me v’la tanké au milieu d’une épingle à droite ! Ni une, ni deux, j’enclenche la première et attaque un demi-tour dans l’épingle, face à la pente (à bien 15% !). Et ce qui devait arriver arriva, plaf la moto par terre à l’arrêt ! Et ces deux conauds de hollandais plantés là qui me demandent si je suis tombé en panne ; non, en marche que je suis tombé idiot, t’as pas vu ! Pis m’aide pas surtout, gniiiiarc, moto relevée ! Bilan, une paire de rayures minimes sur un pot et le bout de la poignée de frein cassé, rien de grave.
-- photo
Etienne m’aide à remonter en selle (pas facile en tenant la moto dans la pente en contrebas) et on continue, moi pestant un peu contre ma bêtise de débutant. On se pose en haut du col, réfléchissant à où changer mon levier. Annecy, y’a un Ducati Store et JM de Planete-Ducat’ y est mécano !
Direction Chambéry puis Annecy via la route du Semnoz (où on accélère un peu le rythme) pour un arrêt bouffe au sommet. Contournement d’Annecy par l’ouest pour trouver le Ducati-Store, y acheter et monter un levier de frein, ainsi que remonter un peu le ralenti et graisser mon câble de gaz offrant une commande un peu virile ! Bon, il fait trop chaud, on s’casse ! Thônes, la Clusaz puis au lieu de remonter vers Thonon-les-Bains, je me décide à suivre encore un peu Etienne (j’ai le temps quoi !) jusqu’au  Col des Aravis pour un p’tit verre en terrasse. Le temps se couvre, il pourrait bien faire de l’orage : un petit coup de fil à Sébastien du gîte de Mollies Soulaz (de l’Alpine 4) et je me décide à loger là-bas pour la nuit. On descend donc le col des Saisies avec Etienne (en mettant un peu plus d’gaz, c’est qu’on risque de se prendre une drache sinon !) qui lui me quitte direction Grenoble.
Arrivée au gîte : toujours aussi sympa, toujours de la bonne bouffe et de la Blanche du Mont Blanc au frais, super et 270km de plus au compteur !

 

 

Dimanche 16 juillet : Pas de repos pour les braves !
Décollage à la fraîche pour profiter du calme (de toute façon, les randonneurs de la chambre m’on réveillé à 8h). Autant éviter les routes prise la veille, donc direction Ugine via le col de la Forclaz (non, pas le Suisse ni la torture au dessus d’Annecy, un autre col de la Forclaz), Thônes, Saint Jean de Sixt (au pied du col des Aravis) pour un remplissage du Scottoiler, et plein nord vers Thonon-les-Bains via le superbe petit Col de Cou.


Un bon petit restau au bord du Lac (pas donné mais bon, c’est vacances !) puis j’attaque enfin « la route des Grandes Alpes » avec le D902 et les Gorges de la Dranse entre Thonon et Morzine. Un peu moment de bonheur ; un beau bitume, de superbes enfilages pas trop rapides (où la MT01 m’ayant fait l’affront de me doubler par la droite à la sortie de Thonon ne résistera pas trois virages avant de disparaître de mes rétros) : gaaaaaaaz !!!!
Un coup d’œil sur la carte ; les stations services (autre que les p’tits garages de haute montagne vendant l’essence au prix de l’or) risquent de manquer par là. J’anticipe donc un plein dans un centre commercial perdu en plein milieu des gorges et en profite pour dépanner un minot en scoot qu’a pas de carte bleue pour quelques euros d’essence.
Morzine : et si je faisait la boucle pour monter à Avoriaz, elle a l’air jolie sur la carte : jolie ? Pffff, c’est peu dire : 15 bornes d’enchaînements de larges épingles sur un revêtement nickel, c’est du quatre étoiles cette route ! En haut, rien à voir que « l’architecture moderne du XXè siècle » selon l’hôtesse d’accueil de la station : beuark !

On continue sur les Lindarets le village des Chèvres, mais trop de monde, trop de chèvres trop chaud ! Gaaaaz direction Montriond pour boucler la boucle, puis Taninges. Vallée de Samoëns à gauche ? Tiens, j’ai de la famille qui a un appart’ là-bas ! Allez hop, on va voir !
Samoëns « bof ! », le cirque du Fer à Cheval au fond de la vallée : et si on allait voir ? Mais en route, le temps se gâte, le vent se lève et je ne veut pas risquer de rouler sous l’orage comme il y’a déjà eut les précédents soirs : je tourne un peu dans Sixt Fer à Cheval et fini par jeter mon dévolu sur un pauvre petit bouiboui qui aura au moins le mérite de pas être cher et de me permettre de rester au sec ce soir.
226km de plus.

 
 
Lundi 17 juillet : Retrouvailles de Jef & Régine !
Deux potes suisses, Jef & Régine devant passer quelques jours dans les Alpes aussi, il est convenu qu’on se retrouve pour rouler un peu ensemble. Je traîne donc un peu, vais « visiter » le cirque du Fer à Cheval dont on ne voit rien vu qu’on arrive en bas et qu’il faut marcher, puis remonte sur Morzine par le Col de Joux Plane (joliiiii !).
Morzine ; petit déjeuner pour patienter… enchaîné du déjeuner à l’arrivée de Jef sur sa Pan et Régine en NTV : 3h de pause, c’est pas aujourd’hui qu’on fera un record de km !
Repus et ayant pu disserter à loisir, on file ensemble vers le Col de Colombière (où la circulation gâchera un peu leur montée… moi ? Rien vu d’vant plus de 3 virages !)...
 
 puis (à nouveau pour moi) le Col des Aravis et le Col des Saisies lors desquels modulo les arrêts paysage / boissons / on s’attends, on repassera 4 fois le même couple de parisiens en FZ6 : ils traînent un peu alors pour les aider, je tente (c'est à dire que je tente de rester patient quoi) de leur ouvrir la route.
Les Saisies, le temps se couvre à nouveau et le guide des belles balades de l’été de Moto Mag qu’a Jef annonce un bon hôtel à Beaufort ; va pour Beaufort !
Et 143km de plus !
 


 
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 26 Juil 2006, 16:18    Sujet du message: Répondre en citant

Mardi 18 juillet : hot montagne !
Départ de Beaufort après un contrôle général des pression de pneus de tous, on attaque la montée du Cormet de Roselend, tranquillement, en faisant chauffer mais en s’bouffant le couple de locaux quand même en guise de petit déjeuner (mais qu’ont-ils tous à se traîner ?). Paysage de haute montagne à couper le souffle !
 


Descente dur Bourg Saint Maurice (au milieu d’un troupeau de vache montant aux alpages), Val d’Isère puis le Col de l’Iseran (2764m) offrant un paysage rocailleux et les neiges éternelles des hauts sommets.

 

Descente sur Bonneval sur Arc (un des plus beau villages de France) tout en pierres de taille, puis sur Lanslebourg-Mont Cenis pour le repas du midi. La chaleur étouffante nous fera nous contenter d’une salade et c’est ainsi « repus » que je me sépare de Jef & Régine qui doivent repartir vers Grenoble pour un changement de pneus, alors que je préfère faire un petit crochet par l’Italie : le col du Mont Cenis m’avait laissé de tels souvenirs l’an dernier qu’il faut que j’y retourne !
La montée coté français présente de longues courbes et un paysages superbe surplombant un lac à l’eau turquoise ou les véliplanchistes semblent s’éclater. Un couple observe des marmottes aux jumelles mais je ne pourrais les trouver avant qu’elles ne s’enfuient.

La frontière est passée avec déception tant il n’y a plus rien à voir ; pas une guitoune de douane, pas même un panneau « Italie » qui aurait fait du plus bel effet en photo avec la Ducat’ ; c’est tout juste si on se rend compte après quelques kilomètre que le bitume est de meilleur qualité, et les panneaux plus ou moins compréhensibles « tornante ». Les longues courbes cèdent peu à peu aux virages serrés sur un bitume noir, lisse et chaud ! Quelques épingles mais surtout une véritable enfilade d’une quinzaine de kilomètres ne présentant pas une ligne droite de plus de 50 mètres ; du délire complet à en faire frotter les bottes (route 4 étoiles au guide du Prowlo) !
Arrivé dans la vallée, la chaleur étouffante m’envahie et la vue est plutôt déprimante ; pas un bar, pas une belle terrasse ombragée, Suse, c’est moche ! Demi-tour donc pour éviter de crever sous le cagnard et gaaaaaaaaz dans la montée ! Droite-gauche-droite, deuxième, dzzzziiiiii freinage, droite-gauche… c’est véritablement trempé que j’arrive au sommet ! Un couple de parisien en Fazer / R6 que j’ai déjà du croiser il y’a un jour ou deux sont là et on roule un moment de concert vers Modane où on commence à prendre des gouttes puis une bonne petite drache.
Je me rends compte un peu déçu que les plaquettes « racing » Brembo F40 n’aiment pas l’eau et freinent que peu si elles sont mouillées. Je m’impose donc une pause à Saint Jean de Maurienne pour aviser de la suite. Jef m’a laissé sont Moto-Mag spécial grandes virées et il y’est conseillé un bel hôtel à Valloire à une quinzaine de kilomètres. Je les appelle, ils ont de la place et il ne pleut pas encore : gaaaaaaz dans la montée du Col du Télégraphe !
En fait d’hôtel, c’est un vrai quatre étoile avec de belles chambres, une superbe literie et surtout jacuzzi, sauna et piscine ; la classe ! Je décharge mon barda et file m’acheter un maillot de bain pour en profiter.
Baignant dans un jet de bulles, c’est encore 252km que j’ai avalées aujourd’hui !

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 26 Juil 2006, 17:12    Sujet du message: Répondre en citant

Mercredi 19 juillet : je hais le tour de France !
Mauvaise idée il m’a pris de m’arrêter dans une « impasse » entre le Télégraphe et le Galibier avec le Tour de France cycliste qui passe là ! Plutôt confiant et enclin à faire une petit grasse mat’, c’est à 9h50 que j’attaque la montée du Galibier à la sortie de Valloire pour me faire refouler ; route bloquée, sauf aux cyclistes et j’ai beau tenter de négocier avec le gendarme, je ne passerai pas.
Demi-tour imposé donc pour tenter de contourner le Tour par le Col de la Croix de Fer de Bourg D’Oisans. La Télégraphe est blindé de gendarme qui poireautent et des campings car se sont même garés au bords de la nationales pour pouvoir voir les coureurs quelques centaines de mètres : hallucinant !
Saint Jean de Maurienne, le Col du Mollard puis une compagnie de gendarme m’indique que ça risque d’être bloqué en haut de la Croix de Fer aussi. Toute façon, j’ai rien d’autre à faire : on monte ! Au milieu des cyclistes, des touristes qui commencent à peindre la route et des premiers véhicules publicitaires ou distribuant de l’eau, c’est un peu sport, mais j’ai jamais autant mis de gaz sous le nez des flics qui me laisse passer (dans les limitation de vitesse hein ; note, plus de 90km/h dans le col de la croix de Fer, faut être balaise).
Arrivé en haut, plus une place de stationnement, la route est bloquée ; mais je veux pas stationner, je veux passer moi : rien à faire, je suis refoulé à 10 mètres du « Dunlop » d’arrivée au sommet ! Je me décide donc à redescendre… en roue libre, moteur coupé pour faire la course avec les cyclistes ! Quel bonheur de n’entendre qu’un léger vent et le sifflement des plaquettes au freinage, et de voir la tête des supporters, gendarmes sur le bord de la route, ou celle des cyclistes que je dépasse sans un bruit ! Il y’en a juste un qui me donne du fil à retordre et je ne le passerai pas sur plus de 10km : il file comme un fou dans les enchaînements de courbes serrées et autres épingles, doublant tout ses collègues. Pour ma part, je n’ose pas prendre assez d’angle sans la puissance moteur pour aider à redresser la moto en sortie de courbe et ce n’est qu’en ligne droite avec le poids (mais pas de pédales) que j’arrive à le suivre.
Saint Jean de Maurienne de nouveau : pause déjeuner. Je traîne, je prends mon temps à la pizzeria (et la serveuse est plutôt jolie). De toute façon, la ville est désertée et il n’y a rien d’autre à faire que patienter : tout est bloqué !
15h, je m’en retourne d’où je venais le matin, Valloire et le Galibier. Route nationale bloquée ! Eééééh, mais il ne la prenait que dans le sens opposé la Tour ; et cet idiot de flic qui sait pas me dire quand ça ré-ouvre ; grrrr !!! Un plein et 10 minutes plus tard, la route est finalement réouverte et je m’accroche à un petit train de BMW bleues en gars à chemisette : pourvu qu’ils prennent le Galibier et me montrent un peu ce qu’ils savent faire : raté, ils s’arrêtent en bas du Télégraphe (déçu l’Prowlo).
Le Télégraphe un peu embouteillé par quelques poids lourds, Valloire, puis le Galibier, désert ! Gaaaaaaaz ! (comme d’habitude, plus à la montée qu’à la descente que j’apprécie moins).
Arrivé en bas du col, une Pan Euro et une NTV :  Jef & Régine, bloqué par le Tour à le retour de Grenoble sont là aussi et ont finalement pu passer. « On fait la route ensemble ? » « Ok, mais touristes pour nous, on est nazes ». Pas de problème pour moi, j’ouvre à mon rythme puis les attends à chaque changement de direction.
Descente du Lautaret vers Briançon quand je me fais passer par une 407 coupé d’un local, puis le 900SS carbu italien jaune en poly, avec les pneus boulochés comme pas permis qui était en haut ! Eéééh oh, faut pas abuser hein ! Gaaazz dans le sillage du SS qui déploie de belles traj’ mais manque un peu de puissance en sortie de courbes. Ou alors il veut pas secouer sa passagère (oui, il est lesté en plus le gars) ! Mais bon, je ne vais pas le passer à la puissance, ce ne serait pas sport et puis c’est le premier depuis 3 jours (depuis que j’ai quitté Etienne et sa Multistrada quoi) qui ai un niveau acceptable pour jouer.
Du coup, c’est un vrai boulevard que je met à nos deux suisses et j’aurai le temps de faire le plein et d’acheter des clopes à leur arriver à l’entrée de Briançon où l’italien à quitté ma route !
On repart direction l’Izoard après une traversée de Briançon galère et étouffante. L’Izoard, comment dire… une des plus belles routes (avec le Mont Cenis) que j’ai jamais faite. Fraîchement regoudronnée, avec une piste cyclable dans le sens de la montée pour canaliser les fous de la pédale et restreindre ainsi la voir montante à 1m50-2m de large : un vraie incitation à travailler ses trajectoires dans des enfilades de courbes serrées et dans la partie finale alternant épingles et courtes lignes droites.

 

Arrivé en haut, une minute, deux minutes, dix minutes (pfff, j’leur ai mis tout ça ?), quinze minute (oh, y’a un truc là ?!), vingt minutes… et Jef arrive, la Pan allégée de ses bagages : « on est au refuge trois virages plus bas, Régine n’en pouvait plus ».
Ok, je redescend. Un dortoir pour six ? Ca m’ira bien, d’autant que personne ne vient compléter la chambre. La refuge est sympa, la bouffe impeccable, la vue splendide et la température appréciable à 2300m d’altitude (même qu’on supporte un pull à la nuit tombée et la couette pour dormir).


C’est encore 213km que j’ai parcouru aujourd’hui malgré ces foutus cyclistes.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 26 Juil 2006, 18:14    Sujet du message: Répondre en citant

Jeudi 20 juillet : vers la chaleur du suuuud !
Les trois derniers virages de l’Izoard pour digérer le petit déjeuner et on aborde la descente vers le Guillestrois-Queyras qui présente un nouveau type de paysage, passant des massifs alpins aux Alpes provencales. En bas du col, je me sépare de Jef & Régine pour aller voir Château Queyras et Saint Véran. Malheureusement, le temps est couvert et l’architecture déjà sombre du coin rends la vallée un peu morose. Château Queyras est en travaux et Saint Véran (plus haut village d’Europe à 2040m) voit son entrée bloquée aux touriste avec obligation de parking. Je ne vais pas abandonner ma moto et ses bagages et puis je connais déjà la ville (pour avoir participé aux Marmottes de Printemps 2003), donc je reprend ma route.

http://img119.imageshack.us/img119/7889/dscn2337bc5.jpg



Les Combes de Queyras, Guillestre, puis le Col de Vars, superbe dans sa partie basse (3 étoiles) puis un peu plus bosselé. Je rattrape les suisses qui prennent une pause en haut du Col.
Descente plutôt ennuyeuse (au regard des routes précédentes) sur Saint Paul, Jausier puis Barcelonnette ; où Régine rate notre arrêt à la station service et file en ville.
Nous ayant retrouvé après quelques minutes, c’est la Pan Euro qui se met à faire des siennes refusant de démarrer. On démonte un peu pour s’apercevoir que le relais de démarreur claque mais que rien ne se passe. Relais HS ?

http://img144.imageshack.us/img144/6845/dscn2339ec7.jpg



La Pan démarre bien à la poussette, on file donc manger, on verra après.
Petite bouffe avant de se séparer à nouveau : il leur faut un concess’ Honda alors que je file plein sud.
Col de la Cayolle :  le panneau annonce la couleur « virages sur 25km », le plus beau que j’ai jamais vu du genre, seulement, il y’a une chose qui n’est pas indiquée, c’est que les virages sont aussi bien horizontaux que verticaux. C’est pas loin de 35km de route bosselée que je me farcie avec peine pour arriver à Guillaumes ou l’afficheur municipal indique 39°C, contre seulement 23° au sommet du col qui suit ; pffff… soif !
Je me pose à Beuil, à coté d’une Yam Wild Star et d’une XR650R qui roulent ensemble ! Un litre de diabolo-menthe et un kilo de glaçons plus tard, j’enchaîne sur le Col de la Couillole, guère mieux que celui de la Cayolle ! J’aurai mieux fait de quitter la route des Grandes Alpes pour passer par le Col de la Bonette, le plus haut d’Europe en plus (2715m).
Suivent les gorges de la Tinée et leur splendides falaises rouges violacées puis le Col de Saint Martin ; là c’est du technique, de la petite route étroite et très sinueuse, des épingles et des pentes pas possible. Après plus de 200km dans les pattes, deux Col pourris et par une chaleur étouffantes, c’est tout simplement sur les genoux que j’arrive à Saint Martin de Vésubie. Je n’en peux plus ! Vite, une douche et à boire !
La pompiste de l’entrée du bled m’indique un hôtel en plein centre ville. Ca paye vraiment pas de mine (pour ne pas dire plus), mais c’est pas cher et y’a pleins de bars et restau juste en dessous.
Douche, sieste (carrément) et un petit tour en ville où est organisé un tournoi de « pétanque » (c’est bien le sud ici) dans une rue pavée en pente… avec des boules cubiques en bois ! Un super petit restau conseillé par un local (même si le steak de requin c’est pas local) et au lit, sans demander mon reste.

http://img68.imageshack.us/img68/7409/dscn2344kg4.jpg


Et re-241km !

http://img144.imageshack.us/img144/6903/rtedesgdesalpesj6tq2.th.jpg

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 27 Juil 2006, 18:00    Sujet du message: Répondre en citant

Vendredi 21 juillet : l’enfer de la route !
Sortie de Saint Martin de Vésubie à la fraîche. A ce moment, deux choix s’offrent à moi : ou poursuivre dans les gorges de la Vésubie sud-sud-ouest et ainsi quitter la Route de Grandes Alpes avant la fin, ou bifurquer vers le Col du Turini et approcher de la cote à n’en pas douter blindée de monde. On m’a conseillé le Turini, va pour le Turini et en effet c’est magnifique : la route est sinueuse et technique, changeant sans cesse de rythme mais restant relativement lente, et la végétation alentour est luxuriante coté face nord. Au sommet, rien à voir, on redescend ! Epingles, épingles, virages serrés et route pourrie jusqu’à Sospel.
 
 
Reste le Col de Castillon pour arriver jusqu’à Menton et la fin de la route des Grandes Alpes, mais je ne veux pas risquer de me retrouver coincé au milieu des touristes du bords de mer, je fais donc l’impasse sur ce dernier col qui ne culmine qu’à 706m d’altitude ; une petite bosse tout au plus après les 14 autres que je viens de me goinfrer (dont 6 à plus de 2000m).  Finie donc pour moi la Grande Route des Alpes : je l’ai faite ! (un petit conseil pour ceux qui voudraient s’y jeter, c’est par là : http://www.routedesgrandesalpes.com/pages/route/index.php)
A Sospel, je bifurque donc vers l’ouest pour pouvoir longer la côte de loin et rattraper à terme les gorges du Verdon. La D2204 jusqu’à L’Escarène semble bien appétissante sur la carte avec deux petit cols (col de Saint Jean et col de Braus) et pas mal de lacets. Tu parles, c’est un truc de fou : une succession inimaginable d’épingles sur une pente à 15% , en plein cagnard avec voies étroites au milieu d’un paysage lunaire et autrefois ravagé par le feu, en plus, en descente pour la partie la plus dure (j’ai déjà dis que j’aimais que moyennement les descentes sur les freins ?). : Brooooap, filet d'gaz, troisième, dziiiiiiiii, deuxième on élargit la courbe... dziiiiiiiii sur les freins jusqu'au point de corde, broooo... filet d'gaz troisième et on recommence ! J’en chie là, mais c’est bon, non ?
L’Escarène, Lucéram (bled paumé et inondé de soleil) : mon road-book (hyper détaillé) m’indique une petite route blanche que la carte Michelin pour remonter d’où je viens, les Gorges de la Vésubie. Alors là, c’est l’enfer : déjà pas mal lessivé (avec seulement 80km au guidon depuis mon départ du jour), c’est 27km d’épingles, de routes pourries et surtout de gravillons qui m’attendent ! Et pas trois gravillons éparses, non : une bonne grosse couche toute la route qui me fait rire à la vue d’un panneau « 50 » vu que j’ai pas réussi à atteindre cette vitesse ni à enclencher le troisième depuis des bornes. En plus, il fait une chaleur à crever, et y’a pas un bas, pas même un coin où je puisse béquiller la moto sans qu’elle ne gène où ne risque la chute (avec mon réglage d’assiette cul relevé, elle penche beaucoup sur sa béquille et avec 15kg de bagages haut perchés !).

 
Du coup, je roule, je roule : enfin, j’essaye car la moyenne horaire est loin d’être brillante à 30km/h maxi sur un tapis de gravillons.
2h30 ! 2h30 qu’il m’aura fallu pour parcourir les 107km qui me séparent de mon lieu de départ… alors qu’il m’aurai suffit (si j’avais écarté l’option Col du Turini) de 15km à travers les Gorges pour me retrouver eu même endroit, c’est à dire à cette agréable terrasse de bar à Lantosque (ça sonne bon le sud, non ?), en nage devant un diabolo-menthe, un litre d’eau et un bac de glaçons. J’en peux plus, même pas la force d’avaler quelque chose de solide, une glace, ça suffira bien !
Que dit le road-book ? Encore de la petite route blanche, le route des crêtes au dessus de Nice : pffff… je veux du roulant là, changement de programme. Je descend les gorges de la Vésubie encore quelques kilomètres puis coupe vers l’ouest sur la RN202 (celle qui part plein nord de Nice et partiellement rebaptisée D6202). Enfin de la grande courbe où je peux un peu lâcher les chevaux ; ça fait tout drôle d’atteindre des vitesses autoroutières après autant de petite route à ne pas pouvoir passer le troisième.
Arrivé sur le Lac de Castillon, je bifurque vers le sud et Castellane, car je dois retrouver Philippe et Soane dans les Gorges du Verdon le lendemain : inutile d’aller plus loin.
Une nouvelle glace accompagnée d’un demi-litre de liquide vers et froid et j’appelle un hôtel que j’ai repéré à l’entrée de Castellane ; tu parles, y’a une piscine !
Installé, pisciiiiine… et merde, le temps se couvre ; je quitte donc à regret ma chaise longue et me décide à aller faire quelques courses et quérir une station de lavage pour débarrasser le Mostro des kilo de grasse qui le recouvrent. Le cuir ? La flemme ! Allez, en short, tee-shirt et basket, ça suffira pour quelques kilomètres.
Ben que nenni ! J’ai pas fait 5km que je me fait piquer par une vilaine bête dans l’intérieur de la cuisse au dessus du genou (aïeuh ! Heureusement, je ne suis pas allergique) et en faisant le tour de la moto Karcher en main dans la cour d’un obscur garage perdu au fond d’une zone industrielle glauque qu’on m’a indiqué, je fourre le pied dans la bouche d’évacuation des eaux usées de la station de lavage ; splotch ! Basket bonne pour un coup de Karcher elle aussi ! J’aurait eut les bottes étanches et le cuir, rien de tout ça ne me serait arrivé, je retiens ! Moto (et baskets) lavée(s), je rentre me changer pour aller me chercher un petit restau : celui auquel on était allé l’an dernier avec les Bitumeurs participants de la Provencale au centre de Castellane conviendra bien, et force est de constaté qu’ils sont plus prompts à apporter les plats que l’addition… au lit !
205km pour la journée, vu comme j’en ai chié pour les 100 premiers, c’est pas si mal.
 
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 27 Juil 2006, 18:45    Sujet du message: Répondre en citant

Samedi 22 juillet : On dirait le Suuuuud !
Levé, lavé (mais pas rasé, mon vieux Braün à piles m’a lâché il y’a déjà plusieurs jours, direction la poubelle) je ne profite même pas de la piscine et file faire un tour avant l’arrivée massive de touriste dans les Gorges du Verdon. Direction Grasse par la RN85, la célèbre Route Napoléon et ses grandes courbes, une rasade de sans-plomb 95 puis vers Combs-sur-Artuby où ce pauvre belge en R1 modèle 2005 ne verra pas longtemps ma plaque (t’es trop lent, désolé pépère) et les Gorges par le Sud dans le sillage d’un local en R6, mais enfin ça reste balade quand même. La route est magnifique (quoique bosselée par endroits), étroite, technique, sinueuse et présentant pas mal de virages en aveugle et qui se referment le long de la falaise, mais à cette heure, c’est calme et le Verdon en contrebat déroule ses eaux turquoises (où batifolent kayakistes et autres nageurs en eaux vives), diffuse une agréable fraîcheur.
 
 
Contournement du Lac de sainte Croix pour l’est pour rejoindre Moustier Sainte Marie, le lieux de notre Rdv ; je suis en avance, donc pousse jusqu’à Riez puis me ravise à la vue du monde et de la circulation impossible en ville à cause du marché. Retour à l’entrée de Moustier Sainte Marie où je me pose en attendant la troupe.
Un quart d’heure plus tard, une ER6, une Hornet 600 et un 500CB se pointent : Soane, Philippe et Sonine sont aussitôt rejoints par Eugène et son fidèle ZZR600 : à taaaable !
 

Grandes salades, litres d’eau, batailles avec les guêpes locales puis on repart tailler la route : la même que celle que j’ai faite ce matin, mais dans l’autre sens, mais cette fois, les touristes ont envahie la place et c’est l’horreur. Impossible d’avancer et je ne garde pas mes « invités du jour » plus de 5 minutes dans les rétro avec tous ces dépassements imposés, cette route étroite et sinueuse.
A Combs-sur-Artuby on file vers le sud et les Gorges de Châteaudouble au dessus de Draguignan. La chaleur se fait étouffante et j’en viens même à fermer la visière, les yeux brûlés par l’air chaud. Dans cette fournaise, je me contente alors de suivre Soane qui déroule des trajectoires impeccables, parfaitement typées improvisation sur route, à l’extérieur tant que le virage n’a pas révélé sa courbure et présenté sa sortie, sans jamais empiéter sur la voie d’en face : tout simplement superbe ! Même à cette allure enroulée je ne parvient à en faire autant avec une telle facilité. Le jour où on lui greffe un neurone de mâle compétitif et qu’on lui montre comment freiner fort, elle nous enterre tous la Miss !
Draguignan : le four ! Un bistrot sera le bienvenu avec comme d’hab’ diabolo-menthe, glace et même aspersion des cuirs dans la fontaine de la place !
Bon, je remonte vers la fraîcheur des Alpes (minimum 200km) ou je me pose pour le WE sur la côte ? Allez, j’ai pas vu la mer : je suis donc Philippe et Soane jusque Port de Bouc via Lorgues, Salernes (c’est par là je te dis, moi aussi je connais la route, non mais !), Barjols, Saint Maximin, Trets (tiens, ça crame sur le massif !), puis l’autoroute où Philou mets un peu de gaz pour m’enfumer avec son bol de riz : il a de la chance que je crains de paumer mes valoches et les baskets qui sèchent dans l’araignée sur le dessus (du coup, je coupe) !
Douche, tenue légère et en route vers le restau, en bagnole c’est week-end où on retrouve AK, Cécile, Sonine et Paul pour une super bouffe et un petit tour sur le port de Carry-le-Rouet !
360km pour la journée, c’est bien hein ?!
 
 
Dimanche 23 juillet : repos !
On fait rien, on glande puis une fois les heures chaudes passées, on va à la plage avec Phil & So, na !
Une paire de pizza par la dessus (dont une pour moi non mais) et je trouve même un ventilo pour passer une nuit au frais.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 28 Juil 2006, 10:30    Sujet du message: Répondre en citant

Lundi 24 juillet : retour au frais !
Il fait une chaleur à crever dans le sud, j’ai presque 2000km dans les pattes, mes pneus sont quasi morts (après seulement 3000km) témoin affleurant à l’arrière sur tout le profil et avant usé en facettes à cause des freinages sur l’angle… et puis moi aussi je suis fatigué : dures les vacances, donc j’envisage de rentrer. Et puis c’est toujours mieux de le faire de plein gré que le dernier jour, contraint et forcé avant la reprise du boulot.
8h du mat’, Phiphi part bosser et moi je file : la plaine de la Crau et les environs de l’Etang de Berre ne présentant aucun intérêt, je m’extirpe donc de la zone par l’autoroute (et oui !) direction Orange. Petit arrêt essence à l’aire de Salon de Provence : merde, j’suis un peu juste sur le niveau d’huile et avec le cuir et les bagages sur le dos, j’ai la flemme de rentrer dans la boutique. Un motard Suisse en R1200C Montauk (la BM la plus moche jamais construite) avec ses grosses valoches en cuir me dépannera de quelques centilitres de 5w50 (trop bien pour mon moulin de tracteur ça) : il ne voudra même pas de quelques euros en dédommagement, comme quoi, il y’a des BMistes sympa.
130km d’autoroute ; c’est pas sans un plaisir certain que j’attaque les petites départementales  du Vaucluse, direction Vaison la Romaine et son célèbre pont de pierres sous lequel coule un faiblard petit ruisseau, puis Nyons et les Gorges de l’Eygues avant de remonter plein nord vers les Alpes.
Arrêt à Die (pays de la Clairette) puis le plat de résistance ; le Col du Rousset et le plateau du Vercors. Col d’Alexis, Col de Lechaux, Col de la Machine puis les splendides Gorges de Combes Laval (avec vue sur le cirque du même nom) et les Gorges de la Bourne pour finir en beauté.
La route est magnifique mais la fatigue accumulée me fait baisser de rythme et lambiner comme un touriste.
Une longue pause à Villars de Lans, en haut, au pied des pistes de ski au frais avant de rejoindre le nord de Grenoble et de déballer mon bardas en attendant qu’Etienne en rentre du boulot.
 
C'est pas moins de 420km que je me suis encore farci aujourd'hui : la plus grosse journée des vacances pour finir, même si l'autoroute y a un peu aidé.

 
Apéro, on charge la moto sur le plateau, barbecue puis le lendemain à la fraîche, ce sera retour autoroutier sur Paris.

En résumé : dix jours de vacances, d’hôtels de restau, de piscine, de bistrots, 2500km à travers 10 départements (Alpes de Haute Provence, Hautes Alpes, Alpes Maritimes, Bouches du Rhône, Drôme, Isère, Savoie, Haute Savoie, Var, Vaucluse), une vingtaine de cols de montagne, le bonheur d’avoir croisé la route de quelques potes, la Route des Grandes Alpes inscrite à mon « palmarès »... et une bonne grosse et saine fatigue en rentrant, ça c’est des vacances !
 
 
 
Un petit, non énorme MERCI SPECIAL à Etienne pour m'avoir accueilli comme il sait le faire et avoir gardé mon bordel (auto, remorque,…) un dizaine de jour dans sa cour.
Un merci à Régine & Jef pour m’avoir supporter (bon, parfois de loin) quelques jours alors qu’ils partaient en vacances en couple et sans marmaille.
Merci à Soane et Philippe pour l’accueil, la plage, le ventilo  , la balade, la leçon de trajectoires propres et sures.
Merci à Sonine et Eugène d'avoir bravé la chaleur étouffante du Sud pour venir enrouler un peu de kilomètres avec moi.
Merci à Cécile et Gilles pour être venus partager ce petit retau (et prenez soin d'vous !).

Bises les copains !


Dernière édition par Prowler le 28 Juil 2006, 14:31; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Glotton
Corbac du forum Ki t'emmerde


Inscrit le: 27 Mai 2005
Messages: 9311

MessagePosté le: 28 Juil 2006, 14:06    Sujet du message: Répondre en citant



tas de pédés....
'tain....faites chier, merde...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 28 Juil 2006, 14:41    Sujet du message: Répondre en citant

Un coup d'calgon mon Glotton ?
 
 
 
 
Allez, pleure pas, bientot j't'emmne toi aussi faire un tour en Laguna !!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Glotton
Corbac du forum Ki t'emmerde


Inscrit le: 27 Mai 2005
Messages: 9311

MessagePosté le: 28 Juil 2006, 14:43    Sujet du message: Répondre en citant


Prowler a écrit:
Un coup d'calgon mon Glotton ?
 
 
 
 
Allez, pleure pas, bientot j't'emmne toi aussi faire un tour en Laguna !!


un coup de "jaimeraibientrouverdutafflabasetmefairedessortiesTuonoouS2000"
c tout
sniff
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Glotton
Corbac du forum Ki t'emmerde


Inscrit le: 27 Mai 2005
Messages: 9311

MessagePosté le: 28 Juil 2006, 18:39    Sujet du message: Répondre en citant


Etienne a écrit:
Prowler, de rien ...
 
Glotton, tu cherches au moins ? Lyon et Grenoble sont des grandes villes pleines d'informaticiens.
 
(et puis Prowler il est rentré à la capitale maintenant, lui ;-)) 


non
jcherche pas...
car dans ma branche, c assez bouché...."l'informatique", c un peu comme dire "l'artisanat"
c vaaaaaaaaaaagggueeeeeeeeeeeeeeeeeeee
puis yaller en prestation, ca me ferait chier cette foutue incertitude latente...non, le reve, c
se faire embaucher pour des années....Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Prowler
_________________________________


Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 5099
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 01 Sep 2006, 15:04    Sujet du message: Re: Avec un peu de retard, mon CR... Répondre en citant

Jef.ch a écrit:
Faut dire que Cédric a parfois des réflexes de jeune chien fou. Quand il voit –enfin- une moto sur sa route, son œil s’allume, il sort légèrement la langue dans un grand sourire, on imagine le «copain? jouer?» qui le met en joie. Avec le futal en cuir, pas moyen de voir s’il agite vraiment la queue de contentement, mais par prudence je préfère reculer un peu, on sait que les chiots ont une fâcheuse tendance à pisser de joie et je n’ai pris qu’un pantalon… 

 

'tchulé !!

 
P'tain, dire qu'en 2500km, j'en ai trouvé que 2 qui aient le niveau pour jouer !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 06 Fév 2008, 17:28    Sujet du message: Répondre en citant

 

Des Photos dans l'Album
 
 


_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Bitumeurs Index du Forum -> Sorties RP et Régions Z'Autres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com